Conseil et formation marketing, marketing Internet et audit de site Web, librairie spécialisée

Les favoris de CatalyzNet   :
Audit Web / Web audit Cours / Ongoing training Librairie / Bookstore
        

Bienvenue chez
CatalyzNet

English version

Accueil

CatalyzNet

Prestations

Calendrier

Bibliothèque

Tests & diagnostics

Références
    Presse
Nouveau !

Sondage

Votre avis

Liens

Rechercher...

Réservé aux partenaires

Contactez-nous!

Demande de renseignements

Carte du site

 

agefi-logo.jpg (6762 octets)        Agefi, Repères, 19 octobre 2000

Article précédent                                                                               Article suivant

Un courant d'innovation constant irrigue la firme danoise

Des briques qui comblent le fossé des générations

Avec sa nouvelle gamme "Mindstorm", Lego a fait le lien entre tradition et nouvelles technologies. Le succès dépasse toutes les espérances.

Jean-Christophe Zwick (associé de CatalyzNet, Genève)

En Occident, ceux qui n'ont jamais assemblé ces briques colorées pour créer, qui un véhicule interstellaire, qui la maison de ses rêves, ne sont pas légion, tant ces jouets sont répandus. Les pédagogues louent leur faculté de stimuler l'imagination des enfants, les parents apprécient de pouvoir jouer avec leurs enfants, et les amis ont une idée de cadeau idéal, varié et éducatif.

Depuis sa création en 1932, Lego n'a pas cessé de faire évoluer son produit: les briques ont pris des formes complexes, ont permis de construire des figurines, se sont adaptées aux divers âges du développement de l'enfant. Des Lego sont même utilisés pour la rééducation des personnes âgées à la suite d'accidents vasculaires. La forte notoriété de l'entreprise danoise, reflétée par la valeur élevée de son capital marque, n'est dès lors pas surprenante.

Il y a une trentaine d'années, la construction technique était l'apanage de Meccano. La réplique danoise a été le lancement de la gamme "Technic", qui a marqué l'arrivée des poulies et roues dentées parmi le monde bien carré des briques. Cette stratégie visait un élargissement de l'âge des utilisateurs, jusque vers 15 ans. "Mindstorm" procède du même raisonnement: s'adapter au monde des nouvelles technologies, tout en visant également un public adulte.

Si la mécanique prévalait il y a une paire de décennies, nous vivons maintenant le règne de l'électron sur silicium. Non content de vendre des briques "intelligentes" en y intégrant quelques puces, Lego a poussé jusqu'au bout sa stratégie de mise en valeur de la créativité. La possibilité de programmer les montages réalisés, alliée au contenu encore plus technique du jeu, a permis d'étendre la clientèle vers les 25-40 ans, même parfois au-delà des 50 ans! En outre, le fait de marier le souvenir chaleureux mais nostalgique des jeunes années avec la technologie du 21ème siècle a grandement contribué au succès de ces nouveaux produits.

Ici, la notoriété et le côté émotionnel ont joué un rôle important, la marque étant connue de toutes les tranches d'âge, des enfants d'hier à ceux d'aujourd'hui.

"Et Internet dans tout çà?" demanderait un célèbre interviewer. Lego a utilisé ce média à plusieurs étapes du cycle de vie du produit.

Tout d'abord, le Web a permis de recruter des testeurs pour ce nouveau produit. Indice de l'image positive de la marque, les candidatures vinrent de toutes les catégories d'âge, tous étant familiers avec les produits dérivés de la brique plastique. Parmi les milliers de candidats, Lego a choisi la majorité de ses testeurs dans la catégorie des 12-13 ans, la cible désignée de ces produits techniques.

Maintenant que les produits "Mindstorm" sont largement connus, le site http://mindstorms.lego.com permet de fidéliser les clients en gardant un contact constant avec eux et en leur offrant des avantages particuliers. Les conseils en ligne, les propositions de montages à réaliser et les groupes de discussion sont les plus notables. Ces derniers sont fréquentés par tous, les plus âgés donnant des conseils pratiques aux plus jeunes, recréant ainsi la relation père-enfant.

La stratégie Web, basée sur un site au look "jeu de science-fiction", conçu avec un langage compréhensible par tous, fonctionne parfaitement : en juillet seulement, 110'000 visiteurs ont fréquenté le site, la moyenne d'âge des utilisateurs enregistrés étant de 12-13 ans, exactement le cœur de cible! En outre, Lego estime le nombre d'utilisateurs adultes à environ 40%! Ceux-ci ne sont d'ailleurs pas oubliés sur le site, car ils peuvent télécharger gratuitement le kit de développement logiciel afin de pouvoir le modifier et l'adapter à leurs désirs.

Pensés depuis le début en fonction d'un public adulte, les robots "Mindstorm" ont surpris par le niveau d'intérêt quasiment fanatique qu'ils ont engendré chez les anciens utilisateurs, les anciens "enfants Lego".

Un succès qui a été concocté avec une solide dose d'image de marque, une poignée de connaissance des désirs de sa clientèle-cible, une pincée de stratégie Internet et une grande rasade de cohérence et d'imagination. Et c'est cette recette qui fait qu'avec "Mindstorm", le cerveau de vos enfants ne sera pas un désert.

 

 Article précédent                                                                               Article suivant

Retour au sommaire Presse

Last updated : 09 June 2007

Francité