Conseil et formation marketing, marketing Internet et audit de site Web, librairie spécialisée

Les favoris de CatalyzNet   :
Audit Web / Web audit Cours / Ongoing training Librairie / Bookstore
        

Bienvenue chez
CatalyzNet

English version

Accueil

CatalyzNet

Prestations

Calendrier

Bibliothèque

Tests & diagnostics

Références
    Presse
Nouveau !

Sondage

Votre avis

Liens

Rechercher...

Réservé aux partenaires

Contactez-nous!

Demande de renseignements

Carte du site

 

agefi-logo.jpg (6762 octets)        Agefi, Repères, 16 décembre 1999

Article précédent                                                                               Article suivant

A l'exemple de Geocities.com, l'avenir du commerce électronique passe certainement par les communautés.

Communautés et commerce électronique : un duo d'enfer!

La globalisation entraîne un besoin d'affirmer ses particularités, qu'elles soient ethniques ou culturelles. Cette tendance touche le Net de plein fouet, pour le plus grand bénéfice du commerce électronique.

Jean-Christophe Zwick (associé de CatalyzNet, Genève)

On reproche souvent à l'utilisateur d'Internet d'être un individualiste forcené. La tendance semble s'inverser avec l'émergence des communautés sur le Web : phénomène déjà bien connu aux Etats-Unis où www.geocities.com, fondé en novembre 1994, draine maintenant près de 20 millions de visiteurs par mois, il commence à débarquer en Europe francophone. Qui n'a pas vu les publicités télévisées pour www.multimania.fr ?

Ce retour des communautés n'a surpris aucun futurologue. Autant Faith Popcorn que John Naisbitt ont prévu ce nouveau besoin de l'homme moderne d'extérioriser ses instincts grégaires, qui répond à deux principes majeurs. Le premier veut que, plus le monde s'universalise, plus l'identité culturelle a besoin de s'affirmer. Le second principe est que, plus nous devenons universels, plus nous agissons de manière tribale. Donc, plus on agit globalement, plus on ressent le besoin vital d'avoir une pensée locale, de se rattacher à des racines ou à un référentiel plus restreint que le monde dans son entièreté.

Quel est le lien entre ces communautés et le commerce électronique ? Comme on l'a déjà vu, un site de commerce électronique digne de ce nom se doit d'offrir des avantages valables et recherchés par ses visiteurs. En offrant aux membres de la communauté la possibilité de créer un espace d'expression personnel sur le Net, ainsi que les outils pour le réaliser, ce type de site remplit aisément cette condition. En outre, à travers le regroupement des centres d'intérêt, ces sites apportent non seulement la satisfaction de pouvoir rentrer en contact avec des personnes partageant les mêmes occupations ou préoccupations, mais aussi le plaisir de pouvoir participer à la discussion en apportant sa contribution personnelle.

De plus, les visiteurs extérieurs à la communauté, qui constituent les neuf dixièmes du trafic de geocities.com, peuvent trouver et accéder facilement aux informations qu'ils recherchent, puisqu'elles sont hiérarchisées et regroupées thématiquement. Un avantage non négligeable sur le "World Wild Web" !

On se trouve donc dans une situation idéale pour que le visiteur se sente en confiance et revienne fréquemment, ce qui est le préalable indispensable à l'établissement d'une relation commerciale durable. Notez cependant que le commerce n'est pas le but initial, mais qu'il s'impose naturellement de lui-même.

Ces communautés n'ont cependant rien à voir avec des groupes de soixante-huitards nostalgiques. Elles sont les fruits du nouvel esprit d'entreprise et se doivent d'être profitables. Les revenus proviennent de trois sources : la publicité, le commerce et les affiliés. La publicité est présente soit sous forme de sponsoring, concrétisé par l'affichage de bannières publicitaires, soit sous l'aspect de la publicité ciblée, principalement en fonction du sujet de la communauté visitée. Les "places de marché" virtuelles que sont les diverses communautés d'intérêt sont un lieu naturel de commerce électronique, qu'il se traduise par des échanges, des ventes aux enchères ou de simples achats dans des boutiques on-line. Et chaque transaction fait l'objet d'une dîme qui permettra à l'organisateur de maintenir la place en parfait état et de la faire prospérer, pour le plus grand bénéfice des commerçants. Quant à eux, les affiliés permettent d'accroître la visibilité et le trafic vers les sites de communauté : ils sont donc un maillon essentiel de cette chaîne du profit.

Si les communautés ont un tel succès, et constituent à n'en pas douter le modèle du commerce électronique du futur, c'est aussi parce qu'elles sont pratiquement le seul lieu de véritable interactivité sur Internet, et ceci sous sa forme la plus ancienne et traditionnelle : le dialogue entre individus.

Article précédent                                                                               Article suivant

Retour au sommaire Presse

Last updated : 09 June 2007

Francité